Définitions : méthanisation

METHANISATION DEFINITION

La méthanisation est un procédé biologique naturel permettant de valoriser de la biomasse (matières organiques). Chargées dans un digesteur – chauffées et brassées en l’absence d’oxygène – ces matières produisent une énergie renouvelable, le biogaz et un fertilisant, le digestat.

Le biogaz est un gaz constitué majoritairement de méthane (CH4), gaz à fort pouvoir de réchauffement climatique, de dioxyde de carbone (CO2) et d’autres gaz en trace. La valorisation du biogaz permet d’éviter l’utilisation d’énergie fossile et de réduire les émissions de méthane dans l’atmosphère.

Sur les projets de méthanisation, l’approvisionnement est fondamental puisque le choix des matières organiques – chacune ayant un potentiel méthanogène, une dégradabilité et des caractéristiques spécifiques – détermine la production de biogaz, le dimensionnement des équipements et la rentabilité du site. Différentes techniques permettent de valoriser les nombreuses matières organiques présentes sur nos territoires. Des déchets verts aux boues de station d’épuration en passant pas les effluents agricoles, les possibilités sont nombreuses permettant une alternative écologique aux filières classiques de traitement de déchet

Ce biogaz est employé dans des applications techniques : pour la production combinée d’électricité et de chaleur par cogénération, par combustion ou par injection dans les réseaux de gaz naturel existants après épuration.

Selon l’origine de la biomasse, la maitrise d’ouvrage sera differente.

 
METHANISATION : LES ATOUTS

 

  • Solution alternative et écologique de traitement de déchets.
  • Solution performante pour la désodorisation des effluents,
  • Participe à la protection de l’environnement en évitant l’émanation de méthane
  • Développe une activité complémentaire qui génère de nouveaux revenus pour le maitre d’ouvrage,
  • Enjeux territoriaux au travers d’activités de proximités permettant par exemple de développer un réseau de chaleur pour alimenter le voisinage.

 

METHANISATION : LA MISE EN OEUVRE

COGENERATION POUR LES COLLECTIVITES

Une collectivité valorisera les déchets verts collectifs (hors matière ligneuse), les déchets de restauration et les boues de station d’épuration collective. Le biogaz généré est valorisé au travers d’une cogénération de type moteur à gaz. La chaleur pourra être utilisée sur un réseau de chaleur local.

 

© RAEE

Atouts
• Optimise la production de biogaz et augmente la production d’électricité et l’utilisation de la chaleur en aidant au développement de réseau de chaleur,
• Facilite l’implantation de l’unité par la maitrise foncière,
• Maitrise de la matière organique, facilite les circuits courts pour son traitement,
• Permet de véhiculer une image environnementale pour la commune en mettant en oeuvre des procédés diminuant les gaz à effet de serre,
• Permet d’obtenir un cout de chaleur compétitif pour les usagers,
• Développe l’économie locale en créant de nouveaux emplois.

Les collectivités territoriales (communes, intercommunalités, départements, …), ont plusieurs niveaux d’intervention sur les projets. Elles doivent être présentes au démarrage pour apporter un soutien à des projets qui peuvent avoir du mal à convaincre (communication, vulgarisation). Elles peuvent apporter un soutien financier (aides aux études ou à l’investissement) et même investir dans les différentes structures (au travers d’un montage juridique approprié (SEM, SCIC,…). Les collectivités ont aussi un rôle important pour faire comprendre et admettre le projet. 

Un projet de méthanisation est une installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE), elle doit le valider, ce qui sous-entend que l’administration a un rôle prépondérant pour l’acceptation locale du projet (habitants, riverains). Enfin elle peut assurer la maitrise d’ouvrage d’une STEP, d’une unité de méthanisation en valorisant ses propres ressources.